04 mai 2007

Je papote, tu papotes, nous...

Propos de Stéphan Hersoen PAPOTAGES est né de l’envie d’envisager la création du prochain spectacle des SCEN-Ô-FIL sous l’angle premier de l’écriture d’une pièce. Il fallait obtenir un texte original répondant à deux objectifs principaux : s’engager pour défendre des idées et s’émanciper des textes classiques. En tant que metteur en scène de cette jeune troupe, j’ai encouragé cette démarche car j’ai senti une envie profonde de partir à la conquête de nouveaux espaces. C’était devenu un enjeu majeur pour ces jeunes adultes... [Lire la suite]
Posté par VDimicoli à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2007

Définition du Petit Robert

PAPOTAGE. n.m. (1837; de papoter). Action de papoter; propos légers, insignifiants. V. bavardage. "Des racontars idiots, des cancans....des papotages grossiers" (SARRAUTE). PAPOTER. v.intr. (1767; papeter "bavarder", XIIIe; lat. pappare, rad. onomat. pap-). Parler beaucoup en disant des choses insignifiantes. V. Bavarder. "Les belles dames de l'Opéra papotaient dans leurs loges" (DUHAM.). PAPOTAGE, c'est aussi un mot-valise issu de "pape" et "otage"..... On vous laisse... [Lire la suite]
Posté par VDimicoli à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2007

Nous sommes

Les SCEN-Ô-FIL Présentent de Véronique Dimicoli et Stephan Hersoen une création de la compagnie Regards du Monde Texte et mise en scène : V. Dimicoli et S. Hersoen. Assistant à la mise en scène : Mattias De Gail Costumes : Corinne Godet vidéo: Stéphane Bouley, Adrien Rouyer DISTRIBUTION Les comédiens : Léon : Tristan Petitjean, Lola : Elise Falgayrettes,  Paolo : Grégory Szwarc, Justine : Audrey Noireaux,  Rizlane : Lauryane Latapie, Eli : Mattias De Gail Les preneurs d’otages :... [Lire la suite]
Posté par VDimicoli à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2007

Vous pouvez nous voir...

Au FESTIVAL des BONIMENTEURS du 20 au 25 MAI 2007 THEO THEATRE PARIS Affiche conçue et réalisée par Monsieur Serge Jouanny de la Société GERMINAL
Posté par VDimicoli à 01:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]